Une Coupe du Monde sans l’Argentine serait-elle vraiment une Coupe du Monde ? Une compétition mondiale sans Lionel Messi aurait-elle la même saveur ? Sans le triplé de la Pulga face à l’Equateur, la qualification de l’Argentine pour le mondial russe aurait eu un peu de plombs dans l’aile et la sélection albiceleste aurait pu manquer un mondial pour la première fois depuis 1970. Si le peuple argentin aurait bien évidemment vécu cela comme une tragédie, du côté de l’Allemagne et plus précisément au siège d’adidas, la situation aurait pu être identique.

Car la non présence d’une sélection comme l’Argentine aurait pu représenter un manque à gagner abyssale en termes de ventes de maillots bien évidemment mais aussi en visibilité dans la zone AmSud où le Brésil et son équipementier à la virgule auraient eu toute la couverture médiatique. L’autre élément majeur aurait bien sûr été l’absence de l’icône mondiale de la marque aux trois bandes, Léo Messi. Ambassadeur d’adidas comme l’était Zidane à son époque, Messi offre au manufacturier allemand une aura footbalistique que peu de joueurs dans le monde possèdent.

Mais si la présentation du nouveau maillot de l’Argentine à lieu aujourd’hui c’est bien que l’Albiceleste va participer à la Coupe du Monde 2018 qui se jouera en Russie l’été prochain. Et pour accompagner les joueurs de Jorge Sampaoli, adidas a tout simplement souhaité s’inspirer du graphisme du maillot porté lors de la dernière conquête d’un titre majeur, à savoir la Copa America de 1993 qui s’était déroulée en Équateur. Et pour aller encore plus loin le manufacturier allemand a également voulu rendre hommage au 125ème anniversaire de la Fédération Argentine de Football.

Si vous intéressez maillot Argentine pas cher, vous pouvez cliquer la chaîne.

Au bout de la souffrance, la qualification. Menée dès la première minute par de valeureux Equatoriens, l’Argentine a renversé la vapeur le 11 octobre soir; tout à coup le génie Messi est sorti de la lampe, pour marquer trois buts cruciaux qui qualifient l’Albiceleste pour le Mondial 2018.

Avec sa victoire 3-1 à Quito, lors de la 18e et dernière journée des Eliminatoires de la zone Amérique du sud, l’Argentine, au bord de l’élimination avant le dernier match, termine à la 3e place (28 pts), directement qualificative pour le Mondial en Russie, derrière le Brésil (1er avec 41 pts) et l’Uruguay (2e, 31 pts). «Par chance, ça nous a souri, et tout s’est bien terminé. Nous sommes tranquilles, nous avons atteint l’objectif, c’est le plus important», a déclaré Messi hilare en sortant du vestiaire, dans le stade Atahualpa.

61 buts en sélection
L’affaire avait pourtant fort mal commencé, quand l’Equateur a ouvert le score en tout début de match. C’est là que Messi, dans des conditions de jeu très délicates en raison de l’altitude de la capitale équatorienne (2850 m), a joué les sauveurs en plantant un triplé, ponctué à chaque fois de «Gooooool, goooool» à la télé argentine.

Avec ce triplé, le numéro 10 argentin a inscrit ses 59e, 60e et 61e buts avec le maillot de la sélection, en 122 rencontres internationales. Il est désormais le co-meilleur buteur (avec l’Urugayen Suarez) de l’histoire en éliminatoires du Mondial (zone AmSud).

Alors que l’ombre d’un Mondial sans Messi planait sur la planète football, le numéro 10 argentin a rappelé à Quito qu’il faudrait compter sur lui en Russie, où il espère enfin remporter un titre avec l’Argentine, quatre ans après la finale perdue en 2014 contre l’Allemagne.

Lionel Messi, parfois surnommé Leo Messi, né le 24 juin 1987 à Rosario, est un footballeur international argentin évoluant au poste d’attaquant au FC Barcelone.

Considéré comme l’un des plus grands joueurs de tous les temps, il est le seul footballeur à avoir remporté le Ballon d’or à cinq reprises. Auteur de plus de 500 buts et 200 passes décisives en carrière, il est le meilleur buteur de l’histoire du championnat d’Espagne, du FC Barcelone et de l’équipe d’Argentine. Il détient depuis 2012 le record mondial du nombre de buts inscrits sur une saison toutes compétitions confondues et le record de buts sur une saison dans un championnat européen. Il est aussi le seul footballeur à avoir terminé quatre fois consécutivement meilleur buteur de la Ligue des champions, et le premier joueur triple vainqueur du Soulier d’or européen. Il est enfin le deuxième meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des champions après Cristiano Ronaldo.

Formé dans sa ville natale de Rosario au sein du club des Newell’s Old Boys, il rejoint l’équipe junior du FC Barcelone à treize ans et signe son contrat professionnel en 2003. Il est depuis devenu le quatrième joueur le plus capé de l’histoire du club.

plus d’information concernant Messi, cliquez la chaîne.