Au bout de la souffrance, la qualification. Menée dès la première minute par de valeureux Equatoriens, l’Argentine a renversé la vapeur le 11 octobre soir; tout à coup le génie Messi est sorti de la lampe, pour marquer trois buts cruciaux qui qualifient l’Albiceleste pour le Mondial 2018.

Avec sa victoire 3-1 à Quito, lors de la 18e et dernière journée des Eliminatoires de la zone Amérique du sud, l’Argentine, au bord de l’élimination avant le dernier match, termine à la 3e place (28 pts), directement qualificative pour le Mondial en Russie, derrière le Brésil (1er avec 41 pts) et l’Uruguay (2e, 31 pts). «Par chance, ça nous a souri, et tout s’est bien terminé. Nous sommes tranquilles, nous avons atteint l’objectif, c’est le plus important», a déclaré Messi hilare en sortant du vestiaire, dans le stade Atahualpa.

61 buts en sélection
L’affaire avait pourtant fort mal commencé, quand l’Equateur a ouvert le score en tout début de match. C’est là que Messi, dans des conditions de jeu très délicates en raison de l’altitude de la capitale équatorienne (2850 m), a joué les sauveurs en plantant un triplé, ponctué à chaque fois de «Gooooool, goooool» à la télé argentine.

Avec ce triplé, le numéro 10 argentin a inscrit ses 59e, 60e et 61e buts avec le maillot de la sélection, en 122 rencontres internationales. Il est désormais le co-meilleur buteur (avec l’Urugayen Suarez) de l’histoire en éliminatoires du Mondial (zone AmSud).

Alors que l’ombre d’un Mondial sans Messi planait sur la planète football, le numéro 10 argentin a rappelé à Quito qu’il faudrait compter sur lui en Russie, où il espère enfin remporter un titre avec l’Argentine, quatre ans après la finale perdue en 2014 contre l’Allemagne.

Équipe nationale de football Argentine est une équipe nationale de football en Argentine, l’équipe est l’un de l’histoire de football le plus de succès, a remporté la Coupe du Monde de 2 édition et la médaille d’or olympique. L’Argentine est entrée en finale de la Coupe du monde à quatre reprises : y compris la première Coupe du monde en 1930, perdant face à l’Uruguay de 2-4. Jusqu’à l’année 1978, comme accueillir l’identité, l’argentine a combattu aux Pays-Bas qui accède consécutive de 2 fois le finale à 3-1 à remporter la Coupe du Monde pour la première fois. En 1986, sous la direction de Diego Maradona, l’argentin a combattu Allemagne de l’Ouest en 3-2 et enfin à bord du podium, avancé à la finale quatre ans plus tard, mais cette édition est accusé que la chance est beaucoup que la force, le résultat que en finale, est l’échec à Allemagne de l’Ouest de 0-1. Depuis 1990, l’Argentine n’a jamais remporté la finale de la Coupe du monde.

Logo de l’équipe est un modèle en forme de bouclier, au milieu d’un bouclier d’or maintenu et des pièces « Que le soleil » de la même couleur, un symbole de liberté et de l’aube. Deux barres horizontales est le ciel modèle de drapeau bleu, ciel bleu et blanc symbolise la justice, la foi, la pureté, l’intégrité et noble, combine des éléments du ressortissant argentin, pour montrer la poursuite de l’équipe d’Argentine et de la passion dans le sport. Autour du blason est entouré par deux faisceaux de cannelle, conformément à son emblème, feuilles de laurier, symbole de la victoire et la gloire, le vert symbolise la loyauté et l’amitié, la paix d’esprit pour montrer à l’équipe d’Argentine dans la compétition, faire de leur mieux, mais dans le maillot ci-dessus, la baie bâtons plus utiliser au lieu de l’or. Le schéma ci-dessus les deux étoiles représentent l’équipe argentine a remporté la Coupe du monde à deux reprises.

L’équipe d’Argentine de football (Selección de fútbol de Argentina) est la sélection de joueurs argentins représentant le pays lors des compétitions internationales de football masculin, sous l’égide de l’Association de Football Argentine.

La sélection argentine est, avec la France et le Brésil, l’une des trois sélections à avoir remporté toutes les compétitions internationales les plus importantes : Coupe du monde de football, Jeux olympiques, Coupe des confédérations et coupe continentale (la Copa América dans le cas de l’Argentine). Elle compte à son palmarès deux Coupes du monde, remportées à domicile en 1978 et au Mexique en 1986, portée cette année-là par les exploits de Diego Maradona, considéré comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire de ce sport. Elle a aussi disputé trois finales mondiales, en 1930, 1990 et 2014. Au niveau continental, elle compte quatorze victoires en Copa América depuis 1921 (soit une de moins que l’Uruguay, détenteur du record en la matière). La sélection Argentine olympique remporte la médaille d’or aux Jeux olympiques d’Athènes en 2004 et de Pékin en 2008.

La sélection argentine est surnommée l’Albiceleste, d’après les couleurs de son maillot qui provient de celle du drapeau national (albe c’est-à-dire blanc et bleu ciel).

PLUS D’INFORMATION, CLIQUEZ ICI : MAILLOT  DE FOOT ARGENTINE